Avis de décès : est-ce une obligation ?

carte de remerciement décès
Pourquoi adresser une carte de remerciement décès ?
février 8, 2020

Avis de décès : est-ce une obligation ?

Avis de décès

Avis de décès

Les règles à respecter dans un avis de décès

La disparition d’un proche plonge toujours la famille dans une profonde douleur. Cependant, il existe des démarches qu’on doit entreprendre pour que les obsèques se déroulent parfaitement. C’est notamment le cas pour informer tout le monde de l’évènement douloureux.

Qu’est-ce que l’avis de décès ?

En général, un avis de décès est un document qui sert à informer du décès d’une personne. Il convient par conséquent de faire la différence entre un faire-part de décès et un avis de décès. Le faire-part est un document destiné à la famille et aux proches du défunt. Le but est de les informer du décès de l’individu et du détail des obsèques. Cela concerne notamment la date et le lieu des obsèques ainsi que la possibilité d’envoyer des fleurs, etc. Ainsi, il faut envoyer le faire-part dans un délai de 48 heures après le décès. De nos jours, on envoie le faire-part par mail.

De l’autre côté, l’avis de décès s’adresse à un public plus large. C’est-à-dire aux personnes qui se trouvent en dehors du cercle amical et familial. Or, ces personnes pourraient vouloir présenter leurs condoléances à la famille, voire assister aux obsèques. Dans cette optique, l’avis sera publié dans la presse nationale, régionale, ou même locale. Mais de plus en plus, ce genre de texte est diffusé sur des portails spécialisés. Il faut souligner que, généralement, l’avis de décès n’est pas obligatoire, sauf pour certaines communautés. En effet, pour ces dernières, l’annonce nécrologique offre au défunt une place et un statut. Ce qui va permettre à toutes les personnes qui l’ont connu de garder un beau souvenir de lui.

Que contient un tel avis ?

Comme il s’agit vraiment de circonstances exceptionnelles, il n’est facile de rédiger un avis de décès. Il existe toutefois deux informations importantes qui doivent figurer dans ce document. Il s’agit de l’information sur le décès ainsi que le lieu et la date de la cérémonie funéraire. On parle notamment du nom et du prénom de la personne décédée. Le document révèle également la date et du lieu du décès ainsi que les modalités des obsèques. C’est-à-dire la date, l’heure et le lieu de la cérémonie funéraire. Il convient aussi de préciser s’il s’agira d’une inhumation ou d’une crémation. De même, la famille peut indiquer si tout le monde peut assister aux obsèques. Ou si ces dernières auront lieu dans la stricte intimité. On peut encore mentionner si un livre de condoléances est prévu sur le lieu de cérémonie.

Dans tous les cas, il faut que l’avis de décès soit assez court. Cela facilite sa publication dans les journaux. En ce qui concerne l’ordre d’apparition des informations sur le document, le premier paragraphe mentionne la famille du défunt. Il faut aussi souligner qu’il est possible de publier un avis de décès après la tenue des obsèques. Dans ce cas, il ne faut plus indiquer le jour et le lieu de cérémonie qui a déjà eu lieu. En cas de besoin, il est toujours possible de demander l’aide de l’agence de pompes funèbres. D’ailleurs, cette dernière peut prendre totalement en charge l’organisation des obsèques. Ce qui est d’une grande aide pour la famille endeuillée. Elle est également en mesure de proposer différentes options pour répondre aux attentes de la famille.